rachidhebdo 23, le dernier!

Rachid hebdo sort son dernier numéro, qui traite d'un sujet terrible, le harcèlement à l'école, et le suicide d'un jeune il y a quelques semaines. Et puis, il y a quelques mots pour expliquer pouirquoi j'arrête, je reproduis le texte ici pour les feignasses.

http://bloghotel.org/rachidtattane/

//Voilà 6 mois que j’avais pris l’habitude de venir chaque semaine raconter mes conneries ici, 6 mois que je me demande pourquoi je fais ça, pourquoi je perds mon temps à écrire des choses qui apparemment n’intéresse pas grand monde, à part deux trois rares exceptions.

C’est à eux que je demande de m’excuser, pour aller voir ailleurs si jamais ça ne serait pas un peu mieux des fois, parce que c’est aussi vrai que j’ai reçu plus d’insultes que d’encouragement. Plus de silences qui en disent long, que de petits commentaires sympas, alors je suis un peu fatigué, et je vais prendre de très longues vacances. Il se peut même que j’aille si loin, que je ne reviendrai même pas, alors pour ceux qui aimaient bien lire ces conneries que j’écrivais, si jamais il y a quelqu’un qui en a besoin, qu’il ne s’inquiète pas.

Ça reviendra de toute façon dans sa vie, parce que la vie, elle n’est pas si chienne que ça, et elle essaie toujours de te donner ce dont tu as besoin, surtout quand ce n’est pas de l’argent. L’argent, c’est une autre histoire, vu qu’il y en a qui s’obstine à le garder. Mais je m’égare, alors je vous souhaite de toujours avoir un Rachid près de vous, et encore mieux, devenez à votre tour le Rachid de service, la place est libre. Hasta siempre, camarada.//

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

3 commentaires

Un visiteur (BZM) a dit :

Oh. Non. Que vais je faire de mes barres de rires hebdromadaires ?

22 févr. 2013

Un visiteur (Boulanger) a dit :

Temps perdu, mon … mais si tu as l'impression de prêcher dans le désert, va plutôt te ressourcer dans la forêt amazonienne. Au revoir beau prince !

22 févr. 2013

Jerrycan a dit :

Y a pas à s'excuser, tu proposes (gratos) on dispose.
Et je comprends que ça te prenne trop de temps. D'ailleurs, t'es tellement prolifique que ça me parait fou d'avoir pu tenir jusque là.
Que le Seigneur soit avec toi!

26 févr. 2013

Poster un commentaire :